Actualités

Conséquences de l'incendie du Complexe sportif

Suite à l’incendie de la grande salle omnisport du Complexe sportif, les clubs et associations qui y pratiquaient leurs activités ont dû réorganiser leurs créneaux pour la rentrée 2017-2018.

Nous vous tiendrons informés via les clubs et associations, mais aussi le Sierentz Infos et le site Internet. 

Appel aux économies d'eau

Depuis la fin de l'été 2016, il pleut dans le Haut-Rhin beaucoup moins qu'il ne faudrait. Les nappes ne se sont donc pas rechargées de façon satisfaisante et les débits des cours d’eau, qui sont mesurés et analysés chaque semaine, ont beaucoup baissé, si bien que des restrictions de l’usage de l’eau seront bientôt nécessaires. 

Cette situation est donc préoccupante sur l’ensemble du département, et notamment dans sa partie sud. La météo prévoit que cette situation pourrait globalement perdurer voire se dégrader rapidement. Un point de situation est prévu règulièrement et, en fonction des débits dans les rivières et de la situation météo, des mesures de restriction de l’usage de l’eau pourront être décidées. Elles ont pour objet d’économiser l’eau.

Sans attendre les restrictions probables à brève échéance, il est demandé dès aujourd’hui à chaque usager de l’eau de modérer sa consommation et de l’adapter au contexte de ce début d’été.
Ainsi, le préfet du Haut-Rhin demande dès à présent de ne procéder à l’arrosage des espaces verts qu’en dehors des heures les plus chaudes de la journée. Le préfet demande également de ne procéder au lavage des véhicules que dans des stations professionnelles.
L’arrosage des jardins potagers et massifs fleuris pourrait être limité si la situation s’aggravait significativement. 

Il est recommandé que les industries et les artisans, comme les particuliers et les collectivités, réduisent leur consommation d’eau au strict nécessaire. 

De même en ce qui concerne l’irrigation des cultures, le préfet demande aux organisations professionnelles agricoles qu’une gestion concertée des prélèvements en cours d’eau soit mise en place rapidement. Cette gestion collective, dénommée « tour d’eau », vise à organiser les prélèvements pour limiter les pompages simultanés et à réduire la consommation au strict nécessaire.